Fruits à noyau • Abricotiers : de nouveaux porte-greffe pour améliorer la productivité ?

La Station d’expérimentation fruitière de la région Aura (Sefra) et la station expérimentale SudExpé étudient, dans le cadre de leurs essais sur le matériel végétal, le comportement de nouveaux porte-greffes adaptés aux fruits à noyau, principalement l'abricot. Malgré les défis logistiques et financiers inhérents à la création de nouveaux porte-greffe, ces recherches illustrent l'engagement constant du secteur fruitier envers l'innovation, même si l'adaptation des résultats nécessite une analyse approfondie à long terme.

Avec une densité de plantation identique à Montclar®, le porte-greffe Ishtara® présente les meilleurs résultats agronomiques.

© Sefra

Dans le cadre des essais sur le matériel végétal étudiant le comportement de nouveaux porte-greffe adaptés notamment à l'abricot, la Sefra et SudExpé se sont fixé plusieurs objectifs.

Dans un premier temps, trouver des porte-greffes de vigueur supérieure au pêcher Montclar® et compatible avec l’abricotier, permettant de répondre à une réduction des intrants, une utilisation dans des situations de sols fatigués, ou avec des variétés de vigueur moyenne ou très fertiles.

Ensuite, trouver des porte-greffe permettant de diminuer la vigueur, facilitant une utilisation avec des formes palissées et densifiées ou d’améliorer la productivité et la régularité de production de variété comme Orangered®.

Un porte-greffe vigoureux

Pour répondre aux enjeux du changement climatique, le porte-greffe vigoureux pourrait être une piste, car il supporterait davantage les aléas. Plus feuillu, le porte-greffe protège les fruits des brûlures par exemple.

Un porte-greffe avec…

La suite est réservée aux abonnés

Accédez en illimité à nos contenus et à nos newsletters thématiques

S'abonner

Cet article est réservé aux abonnés