Quelles sont les dernières mesures annoncées par Gabriel Attal pour soutenir les agriculteurs ?

Ce 27 avril, le Premier ministre a annoncé un ensemble de quatorze nouveaux engagements pour soutenir le secteur agricole. Ces engagements s’ajoutent aux 67 mesures déjà annoncées en réponse aux manifestations du début d’année.

gabriel-attal

Le Premier ministre a annoncé samedi 27 avril une nouvelle et dernière salve de mesures pour répondre aux agriculteurs. 

Crédit photo Gouvernement

Une dernière salve de mesures a été annoncée samedi 27 avril par Gabriel Attal. Cela porte ainsi à plus de 80 les engagements pris par le Gouvernement à la suite des manifestations agricoles de cet hiver.

D’après le décompte du ministère de l’Agriculture, au 27 avril, les engagements pris à la suite des manifestations agricoles de 2024 :

  • ont été « faits » à 61 % ;
  • sont au stade « avancé » pour 30 % ;
  • n’en sont qu’à l’état d’« engagé » pour les 9 % restants.

Parmi les mesures annoncées, soutiens financiers et projets hydrauliques

  • Au moins 100 millions d’euros seront débloqués grâce à Bpifrance pour accorder directement « des prêts de trésorerie pouvant aller jusqu’à 75.000 € » et pour garantir « des prêts de banques commerciales allant jusqu’à 200.000 euros pour les exploitations traversant des difficultés » ;
  • la taxe sur le foncier non-bâti sera revue à la baisse, son dégrèvement passe de 20 % à 30 % ;
  • le fonctionnement de la dotation pour épargne de précaution sera amélioré ;
  • 50 millions d’euros seront dévolus à l’agriculture méditerranéenne : ce plan d’accompagnement veut « soutenir les exploitations qui connaissent des difficultés, notamment face aux impacts du changement climatique » et in fine permettre le renouvellement des générations ;
  • 100 projets d’hydraulique agricole compatibles avec une gestion durable de la ressource, ont été listés : leurs travaux seront « finalisés d’ici la fin de l’année », indique le ministère. Une première liste de 50 projets hydrauliques qui seront finalisés d’ici juin a été publiée début avril ; 50 projets complémentaires seront identifiés d’ici la fin du mois d’avril ;
  • l’arrêté de 2021 sera simplifié afin de faciliter les dérogations pour les projets de retenues hydrauliques. Il devrait inclure « un seuil à 1 hectare de destruction des zones humides sur l’article 4 pour la construction de retenue » et sera mis en consultation d’ici fin avril ;
  • l’annonce avait déjà été faite quant à l’amélioration des retraites agricoles : dès 2026, les 25 meilleures années seront prises en compte ;
  • déjà annoncé également : la présentation d’ici à l’été d’un texte législatif pour faire évoluer le conseil stratégique phytosanitaire et les modalités d’application de la séparation vente/conseil.