La nouvelle stratégie phyto vue par LCA Métiers du grain : « Nous jugerons sur les actes »

Suite à l’annonce d’Élisabeth Borne, Première ministre, de mettre en place une nouvelle stratégie sur les phyto, Circuits Culture a interrogé Antoine Hacard, président de la Coopération Agricole Métiers du grain sur ce sujet le 28 février au SIA sur le stand de La Coopération Agricole. A la question, que pensez-vous de cette annonce ? Antoine Hacard répond : « Nous sommes attentifs aux annonces faites, nous jugerons sur les actes. Nous serons vigilants à ce qu’il n’y ait pas de surtransposition de la réglementation européenne. 200 molécules utilisées dans des produits phyto pourraient être en danger dans le cadre de leur réhomologation. L’objectif est de faire un mapping des solutions alternatives autour de ces matières actives qui pourraient être sur la sellette. L’Inrae et les firmes pourraient travailler sur un recensement des méthodes alternatives. Nous souhaitons qu’Arvalis, Terres Inovia et l’ITB y participent également. Nous souhaitons également des moyens financiers alloués à ce travail de recherche d’alternatives. Nous sommes extrêmement attentifs à ce que ces méthodes alternatives soient rapidement déployables en masse sur le terrain et dans des conditions technico-économiques…

La suite est réservée aux abonnés

Accédez en illimité à nos contenus et à nos newsletters thématiques

S'abonner

Cet article est réservé aux abonnés