Betteraves : la dérogation gouvernementale pour utiliser Movento est maintenue

sugar beet

Crédit photo rsooll - stock.adobe.com

Ainsi en a décidé le Conseil d’État qui a rejeté la demande de suspension en urgence d’une dérogation accordée aux betteraviers leur permettant d’utiliser davantage l’insecticide Movento.

Conséquence : les betteraviers de France, premier pays européen producteur de sucre, pourront effectuer un troisième traitement de Movento (spirotétramate), produit par le groupe Bayer, au lieu de deux habituellement. Et si la pression des pucerons verts, vecteurs de la jaunisse de la betterave, est trop forte cette année, le Gouvernement pourra autoriser jusqu’à cinq passages.

Pour rappel, les agriculteurs français sont privés de tout recours aux néonicotinoïdes depuis une décision de la justice européenne fin 2022.

De son côté, l’association Agir pour l’Environnement souligne que le Movento s’avère « dangereux pour les abeilles », « toxique pour les milieux aquatiques » et « susceptible de nuire au fœtus ».

Source : Sud-Ouest du 28 mai