La météo compromet la récolte de lentilles AOP

Pour convaincre ses agriculteurs d’emblaver des lentilles, le groupe Soufflet contractualise la culture  jusqu’à un an avant la récolte. © Cristi180884/fotolia

Pour convaincre ses agriculteurs d’emblaver des lentilles, le groupe Soufflet contractualise la culture jusqu’à un an avant la récolte.

Crédit photo cristi180884/Adobe Stock

Avec plus de 50 mm de pluie tombés en moins de 24 heures dans certaines communes de Haute-Loire, les producteurs de lentilles craignent qu’une partie de la récolte soit compromise.

Damien Grasset, producteur de lentilles, explique : « On ne peut pas rentrer dans la parcelle. Si je passe là en tracteur, je vais rester bloqué. Le gros problème, c’est que ça va noyer la lentille. Sur la moitié de la parcelle, il n’y aura rien. » Alors qu’à la saison dernière, Damien Grasset avait réussi à récolter un peu plus de 8 quintaux de lentilles à l’hectare, qu’il revend en direct, sur certaines parcelles cette année, plus de la moitié de la récolte pourrait être gâchée par ce printemps pluvieux.

Source : France Info du 20 mai