Des variétés résistantes au mildiou décrochent face à la pression

L'IFV et l'Inrae alertent les vignerons. Localement dans le Sud, la forte pression mildiou se ressent sur des variétés résistantes. Pour ces cas isolés, la protection fongicide est à renforcer afin de préserver les gènes de résistance. 

Des observations réalisées en 2024 dans des parcelles des départements du Gard et du Vaucluse révèlent de manière circonscrite un niveau élevé de symptômes de mildiou sur plusieurs variétés résistantes, dans un contexte climatique exceptionnel, favorable au développement de maladies cryptogamiques. 

© Oscar

« Des observations réalisées dans des parcelles des départements du Gard et du Vaucluse révèlent de manière circonscrite un niveau élevé de symptômes de mildiou sur plusieurs variétés résistantes, dans un contexte climatique exceptionnel, favorable au développement de maladies cryptogamiques. L’IFV et l'Inrae sont mobilisés pour accompagner les techniciens et viticulteurs confrontés à cette situation particulière », indiquent les deux instituts dans un communiqué commun. 

« Pour ces situations, caractérisées par des intensités élevées de mildiou, il convient d’assurer une couverture phytosanitaire équivalente à celle conduite dans les parcelles de variétés sensibles face à une attaque de mildiou avec une bonne couverture de tous les événements contaminants », recommandent l'IFV et l'Inrae qui insistent aussi sur l'importance d’alterner les modes d’action des substances actives et de privilégier les substances multisites. 

« Cette protection à caractère exceptionnel sur les vignes résistantes doit être maintenue tant que les risques de contamination restent très élevés. Des investigations sont en cours à l’IFV et à l'Inrae pour expliquer ces situations et, si besoin, adapter les mesures à prendre. »

a) Mildiou sur Cabernet Cortis (Cazes), b) sur Souvignier Gris (Cazes), c) Oïdium sur Soreli (Cazes) d) Mildiou sur Monarch (Cazes), e) « mosaïque » sur Cépage traditionnel (Cazes), f) Mildiou « tâche d’huile » sur Cépage traditionnel

© Oscar