Philippe Labeguerie, photographe du vin, du sport et des personnalités

L'Agence Fleurie vous propose de découvrir ce mois-ci le portrait de Philippe Labeguerie, photographe du vin, du sport et des personnalités à Bordeaux.

« Je dois être l'un des derniers photographes à avoir eu un maître d'apprentissage », raconte Philippe Labeguerie. Tout jeune, il travaille auprès d’un photographe industriel de Bordeaux et choisit de se spécialiser dans le noir et blanc « avec bacs, pinces et lumières rouges ». Il obtient son brevet de maîtrise en tant que photographe et tireur-filtreur et intègre en 1987 le service photos du journal Sud Ouest pendant quelques mois. Il collabore depuis régulièrement avec la presse.

Meilleur portraitiste de France.

En 1997, il crée son propre studio, l’Agence Photo Freelens. Au début des années 2000, il reçoit le titre de meilleur portraitiste de France et participe à la création de Bassin Magazine, dont il assure la direction de la photographie jusqu’en 2005. Philippe Labeguerie se forge aussi à l’époque une expertise dans le domaine sportif.

 

Vin, sport & personnalités

Girondin, Philippe Labeguerie ne pouvait ignorer l’univers viticole. Il est le capteur d’images attitré de Vinexpo depuis 2005, à Paris et à Hong Kong. « J’adore l'univers du vin », témoigne celui qui collabore régulièrement avec de nombreux domaines du Bordelais « même si c’est un univers très difficile où la remise en question doit être permanente. »

J'adore l'univers du vin.

À partir de 2012, Philippe Labeguerie s’essaie aux portraits de personnalités. Envoyé par Epress à la Jurade de Saint-Émilion pour photographier Julie Gayet, invitée de l’édition 2015, il réalise de loin, au téléobjectif des clichés de l’actrice, au moment où l’éclaire un rayon de lumière comme tombé du ciel. Cela lui vaudra de faire la une et une double page de l’édition de Paris Match...

 

Un livre comme trace de son travail

Collaborant avec le groupe Pichet qui venait de racheter le Château Les Carmes Haut Brion, il est amené à suivre l’édification du chai futuriste imaginé par Philippe Stark. Il y photographie aussi le travail de la vigne et des chais. Son nouvel ouvrage Château Les Carmes Haut-Brion en est le fruit, un livre hommage à ce domaine de Pessac-Léognan, paru chez Glénat en décembre. 

Mon métier, une passion qui dure depuis quarante ans.

Aujourd’hui, Philippe Labeguerie continue d’alimenter son stock d’images sur Bordeaux, les vignes et le bassin. Déjà conséquente, sa collection contient de rares clichés de Bordeaux confiné. « Tant que je ne serai pas totalement “has been” et que des clients continueront de me faire confiance, je ne vois pas pourquoi je m’arrêterai, c'est mon métier, un métier passion qui dure depuis quarante ans », conclut-il. 

 

► Lire l'article complet de l'Agence Fleurie

 

Photo : Jean-Bernard Nadeau - Texte : Frédérique Nguyen Huu.

Vie de l'entreprise

Actualités

Boutique
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15