Réduire son empreinte carbone grâce à l'économie circulaire

Article réservé aux abonnés

L'économie circulaire offre un panel de solutions permettant de mieux gérer ses ressources et de réduire son empreinte carbone. Photo : James/Adobe stock
À l’occasion de ses 25 ans, le label Terra Vitis s’est penché sur les solutions existantes pour réduire ses émissions de CO2 avec une meilleure gestion de ses ressources. L’économie circulaire offre de nombreux leviers d’action. Entre 30 % et 50 %. C’est la part qu’occupe la bouteille en verre, transport compris, dans l’empreinte carbone des exploitations viticoles. Réfléchir au conditionnement de son vin est donc crucial pour qui veut réduire ses émissions de CO2. Allègement ? Contenants alternatifs ? Consigne pour réemploi ? Les options ne manquent pas aujourd’hui, mais c’est la troisième qui a particulièrement nourri les échanges, le 6 novembre dernier, lors de la journée de rencontre organisée par Terra Vitis à l’occasion de ses 25 ans (lire par ailleurs). « La consigne pour réemploi permet de faire des économies d’énergie et d’eau, et les études montrent qu’il n’y a pas de frein du côté des consommateurs, a plaidé Julie Reux, journaliste spécialisée dans le vin. Jeter sa bouteille après l’avoir bue, c’est comme si on jetait nos assiettes après chaque repas. Personne ne fait ça, et pourtant, on le fait avec les bouteilles de vin. »Si la réutilisation des…
La suite est réservée aux abonnés

Accédez en illimité à nos contenus et à nos newsletters thématiques

S'abonner

Cet article est réservé aux abonnés

Vie de l'entreprise

Boutique
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15