Pergola, gable… ces conduites qui ombrent les grappes

Article réservé aux abonnés

À La Tapy (Vaucluse), devenue unité de recherche CTIFL en juin 2023, les ingénieurs comparent une conduite en lyre (à gauche) à une conduite en gable (à droite), sur deux variétés de raisin de table. Photos : B. Pierron/CTIFL

À La Tapy (Vaucluse), devenue unité de recherche CTIFL en juin 2023, les ingénieurs comparent une conduite en lyre (à gauche) à une conduite en gable (à droite), sur deux variétés de raisin de table.

Crédit photo B. Pierron/CTIFL
La pergola ou le gable sont utilisés en raisin de table pour ombrager les grappes. Serait-il possible ou souhaitable de les tester en vigne de cuve pour une adaptation au changement climatique ? Avantages et inconvénients.
Des troncs de 1,60 m à 1,90 m de hauteur, un feuillage qui peut s’étaler comme un toit sous lequel un humain circule sans se baisser, avec des grappes suspendues sous cet abri : la pergola est sans conteste un système de conduite de la vigne impressionnant. Son intérêt ? Alors que les feuilles captent au maximum la lumière, comme des panneaux solaires, les grappes sont protégées de la lumière directe et évitent les brûlures. Détachées des feuilles, elles sont mieux ventilées et plus faciles à récolter à la main.

Avec le changement climatique, ce mode de conduite pourrait-il être intéressant en France ? Les références techniques manquent pour répondre à cette question sur raisin de cuve. Mais sur raisin de table, le Centre technique interprofessionnel…
La suite est réservée aux abonnés

Accédez en illimité à nos contenus et à nos newsletters thématiques

S'abonner

Cet article est réservé aux abonnés

Viticulture

Boutique
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15