Betteraves fourragères : une Cuma gère 70 hectares en service complet

Semoir 12 rangs, planteuse 6 rangs, bineuse et récolteuse, voilà une partie des équipements de la Cuma départementale Énergie innovation. Cette structure réalise l’ensemble des travaux mécaniques liés à la production de betteraves fourragères pour 64 adhérents. Elle gère également les approvisionnements de semences et de plants et organise même des journées techniques.

Plantation de betteraves fourragères

La Cuma DEI dispose de matériel spécifique à la production de betteraves : un semoir Monosem 12 rangs, une planteuse Saméco 6 rangs, une bineuse équipée de caméras et une récolteuse Rootster 604 Grimme.

© Cuma DEI, Claude Galibert

Les vaches raffolent des betteraves, oui ! Pourtant, bien souvent, cette culture alourdit la charge de travail des éleveurs. De plus, les investissements peuvent parfois sembler disproportionnés au regard des surfaces produites. Les adhérents de la Cuma départementale Énergie innovation (DEI), eux, n’ont pas ce type de problèmes.

En effet, leur Cuma réalise les travaux de production de betteraves « en service complet ». C’est-à-dire qu’elle assure la mise en place de la culture, le désherbage mécanique et la récolte des betteraves. En revanche, le travail du sol, la surveillance de la culture et les désherbages chimiques restent à la charge des éleveurs.

Aujourd’hui, cette structure collective gère 70 ha de betteraves fourragères en service complet, soit la sole d’une soixantaine d’élevages. Ces exploitations sont éparpillées dans cinq départements : l’Aveyron, le Cantal, la Lozère, le Tarn et le Tarn-et-Garonne.

« D’un point de vue logistique, la distance entre les…

La suite est réservée aux abonnés

Accédez en illimité à nos contenus et à nos newsletters thématiques

S'abonner

Cet article est réservé aux abonnés