L’importance de bien comprendre ses analyses de terre

L’analyse de terre permet de traduire certains indicateurs du sol pour ensuite piloter sa fertilisation. Crédit photo : Celesta-lab

La dynamique d’un sol se traduit au travers des résultats d’un outil de pilotage essentiel : l’analyse chimique de terre. « Elle donne accès à des informations invisibles sur le terrain, indique Robin Fischer, ingénieur agronome au sein de Celesta-lab. Elle permet de suivre la fertilité chimique du sol et son statut acido-basique. »

Pour Raphaël Martial, fondateur de l’organisme de formation Terreom, « quel que soit l’indicateur considéré, il faut savoir où il se positionne par rapport aux références agronomiques. Si ses valeurs se situent en dehors de la fourchette optimale, alors il convient d’en étudier les causes. »

Traduire les paramètres de l’analyse de terre

Idéalement, une analyse de terre se réalise tous les cinq ans, voire tous les trois ans durant la période de transition d’un changement de pratique (semis direct, agriculture biologique, etc.). Celle-ci renseigne sur de nombreux paramètres du sol et permet de :

- piloter la fertilité chimique ;

- contrôler l’acidité du sol, une mesure ô combien essentielle pour en comprendre le fonctionnement ;

- suivre l’évolution de la matière organique dans le temps, même si elle ne donne pas d’indications suffisamment précises sur sa composition. Celle-ci peut être approchée grâce au ratio C/N (rapport carbone sur azote), indicateur mesuré ou mesurable à partir des données de l’analyse ;

- connaître la capacité de rétention des éléments qui se caractérise par la capacité d’échange cationique (CEC). « Si la CEC est élevée, cela signifie que le sol est capable de retenir beaucoup d’éléments minéraux, explique Robin Fischer. À l’inverse, si elle est faible, alors le sol n’en retient que de petites quantités. Dans ce cas, il est préférable de faire des apports plus réguliers à des petites doses. » La CEC peut être illustrée comme le garde-manger ionique du sol dont la contenance dépend des proportions d’argile et de matière organique ;

- traduire la teneur et la valeur absolue des éléments minéraux contenus dans le sol. Elle est essentielle pour gérer les excès, tout comme prévenir et combler les carences.

Cultures

Boutique
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15