La Russie veut créer un négoce unifié d'engrais

Moscou réfléchit, selon Bloomberg, à créer une seule entreprise d'exportation de fertilisants, afin d'accroître son influence sur les prix mondiaux.

Selon les chiffres disponibles, en 2020, la Russie comptait ainsi pour 14 % du commerce mondial d'urée, 11 % de phosphate, et, avec la Biélorussie, pour 41 % du commerce de la potasse.

L'idée d'une entité unifiée a été proposée en juillet dernier par Dmitry Mazepin, le fondateur d'UralChem, plus grand producteur de nitrate d'ammonium et deuxième plus grand producteur d'ammoniac et d'engrais azotés en Russie.

Marchés agricoles

Boutique
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15