Massey Ferguson partenaire sur le 4L TROPHY

Dans le cadre du 50ème Anniversaire de la marque, et fidèle à son esprit pionnier, Massey Ferguson France a décidé de soutenir l’initiative de deux étudiants de L’Institut LaSalle (ex ISAB) de Beauvais et de l’Essec de Paris engagés sur la 11ème Edition du Raid 4L Trophy.

Donner !

Le Jeudi 14 Février 2008 s’est élancé, depuis le parvis du Stade de France, un événement étudiant hors du commun. Des centaines de 4L et d'aventuriers, tous porteurs d’un message universel, sont partis pour parcourir les 6.000 kilomètres de la 11ème édition du Raid 4L Trophy afin d’apercevoir les dunes de Merzouga où ont été distribuées près de 60 tonnes de fournitures scolaires. Donner et se dépasser sont les maîtres mots du 4L Trophy, des mots simples et forts qui collent parfaitement à la philosophie, à l’image et au positionnement de la marque Massey Ferguson : apporter partout dans le monde des solutions adaptées en réponse aux enjeux présents et futurs de l’agriculture. Le Maroc prend conscience aujourd’hui de l’importance du développement de son système éducatif. L’action du 4L Trophy est d’accompagner cette volonté en acheminant des fournitures scolaires, instruments indispensables à cette entreprise. L’équipage Massey Ferguson a acheminé 50 kilos de fournitures !

Se Dépasser !

Le 4L Trophy, c’est un périple digne des plus grands raids. Mais c’est avant tout une aventure humaine extraordinaire, à l’image de l’héritage historique de Massey Ferguson et de 160 années de conception, de fabrication et de distribution de machines agricoles. Montagnes, dunes, oueds, cours d’eau, sable sont autant d’épreuves que l’équipage Massey Ferguson a surmonté durant ce périple.

Jusqu’au bout de la passion !

Deux amis d’enfance, Charles Guilhamon, 20 ans étudiant de l’ESSEC et Gabriel de Lépineau, 21 ans étudiant de l’Institut LaSalle (ex ISAB), se sont donc lancés dans cette grande aventure humaine qui s’est achevée par une arrivée à Marrakech le 22 Février dernier. Pour ces deux aventuriers, c’est l’aboutissement d’un projet entamé un an plus tôt avec la recherche de partenaires et la préparation de la voiture qui, à priori, n’a rien de la voiture de Luc Alphan ou de Stéphane Peterhansel. « La dernière soirée a été dédiée au bricolage de dernières minutes: agencer notre cargaison et l'arrimer dans le coffre n'a pas été une mince affaire. Pneus tout terrain pour le désert, bidons d'essence, pièces de rechange, trousse à outil, médicaments, fournitures scolaires, effets personnels s'entassent sans dessus dessous jusqu'à abaisser le châssis au niveau du sol.», indiquent Charles et Gabriel. L’objectif de ces deux passionnés n’a jamais été le classement final, même si ils se placent à une très honorable 250ème place sur 1000 participants, mais l’envie absolue d’arriver au bout de leur rêve et d’apporter des fournitures scolaires aux "enfants du désert", association travaillant avec les ONG locales afin de sélectionner, dans les villages les plus démunis de la région, les familles les plus pauvres qui ne sont pas en mesure de scolariser leurs enfants. «A cette occasion nous avons récupéré 50 kg de fournitures scolaires auprès de l'école primaire d'Osny (95) avec laquelle nous avons établi un partenariat. Les élèves ont en outre préparé des contes illustrés (Barbe Bleue) destinés aux jeunes écoliers marocains que nous avons rencontré. Au total, ce sont 60 tonnes de fournitures qui ont été apportées au enfants», complète Gabriel.

Une rencontre avec l’histoire Massey Ferguson

Au hasard de son parcours, la petite 4L aux couleurs Massey Ferguson a fait la rencontre d’un MF 275 (moteur diesel Perkins de 4062 cm3 et 67 ch). Cette gamme est sortie des chaînes de production Massey Ferguson entre 1975 et 1982. Retrouver un de ces modèles au Maroc est la parfaite illustration de l’implantation mondiale de la marque Massey Ferguson et de la durabilité de ses productions dans les conditions les plus difficiles. A coup sûr cette aventure restera inoubliable. De retour en France, Charles et Gabriel n’ont eu aucune difficulté pour s’endormir tout en restant profondément marqués par l’aventure et les rencontres qu’ils y ont fait. «Qu’il est doux de se glisser dans un lit propre après avoir traîné un sac de couchage empli de sable pendant une semaine! Nous nous sommes endormis rapidement en regardant défiler les visages des personnes rencontrées et les paysages somptueux parcourus. Nous repensons au calme absolu du désert, aux vrombissements de la 4L et à l’effervescence des souks de Marrakech. Nous nous laissons bercer par ces souvenirs encore tout frais et pensons à un prochain départ.», indiquent t'ils.

Sur le terrain

Boutique
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15