L’Autopath guide le tracteur John Deere grâce au rang de semis

La solution John Deere Autopath a pour intérêt principal en France la réalisation d'un binage de précision au plus près des rangs de la culture sans le recours à une caméra. Mais son potentiel est bien plus grand, car il est possible de l’utiliser tout au long du cycle cultural, du semis à la récolte en passant par les applications de pulvérisation.

L’Autopath guide le tracteur grâce au rang de semis

Les rangs de la culture, ici en jaune, générés au moment du semis, servent de référence pour créer la ligne de guidage du tracteur et de l’outil au moment du binage en cours, afin d’assurer la meilleure précision possible.

© John Deere

Le principe de fonctionnement de la solution Autopath proposée par John Deere vise à guider tout automoteur de la marque non pas par rapport à la dernière ligne de guidage référencée, mais bien par rapport aux rangs de la culture en place.

Cette approche permet de prendre en considération tous les aléas qui peuvent décaler les lignes de semis par rapport à la ligne de guidage d’origine. À commencer par les pentes, les virages, les cailloux.

Grâce à une antenne fixée sur le tracteur et une seconde fixée au centre de l’outil tracté ou porté, tout phénomène de ripage est donc pris en compte. Ce qui permet, d’un passage à l’autre en cours de campagne, d’assurer toujours la même précision centimétrique.

L’intervention initiale comme référence pour les suivantes

« Cette solution offre notamment la possibilité de réaliser des interventions de désherbage mécanique, binage en particulier, au plus près du rang, indique Clément Haux,…

La suite est réservée aux abonnés

Accédez en illimité à nos contenus et à nos newsletters thématiques

S'abonner

Cet article est réservé aux abonnés