Ensemble, c'est tout

La FNPF tend à nouveau la main vers Légumes de France sans un courrier, presque un an après la déclaration de Bruno Dupont au congrès de la FNPF.

Crise économique oblige, la FNPFvoit dans une restructuration du syndicalisme fruits et légumes une alternative à la morosité.  L’émergence d’une plus grande force politique et économique permettrait d’assurer aux producteurs un revenu décent. « Restructuration et consolidation syndicales et économiques sont des éléments nécessaires pour tracer un nouveau schéma d’avenir pour nos productions », conclut le syndicat.