Inflation record pour les fruits et légumes

Photo : Gorodenkoff/Adobe Stock

Le site Web Familles Rurales vient de publier le rapport de son « observatoire des prix des fruits et légumes 2023 ».

Afin d’obtenir des résultats fiables, 114 relevés de prix furent effectués en juin dans 39 départements français. L’équipe de « veilleurs » s’est concentrée sur quatre types de points de vente, à savoir des hypermarchés et supermarchés, des établissements type « hard discount » ainsi que des enseignes spécialisées dans le bio.

Cette liste concernait un panier de 9 fruits et 10 légumes, parmi les plus vendus en France.

Quelles constatations ?

La conclusion est sans appel : « + 16 % d’augmentation pour notre panier conventionnel de fruits et de légumes en un an, soit 3,5 fois plus que l’inflation générale », explique Niki Vouzas, directrice de la communication chez Familles Rurales.

Problème : les hausses répertoriées ne profitent pas aux producteurs !

Ainsi, bien s’alimenter coûte cher, car les additions effectuées montrent que pour profiter de 5 fruits et légumes par jour, il faut s’acquitter en moyenne de 65 à 240 € par mois, pour une famille de 4 personnes. La fourchette basse à 65 € étant basée sur les 5 fruits et légumes les moins chers de l’étude ; un tarif qui monte à 100 € si ces produits sont achetés en magasin bio.

Une inflation structurelle à stopper au plus vite

Plus inquiétant, les chiffres publiés par l’Insee entre 2013 et 2023 font état d’une explosion des prix de nos fruits et légumes. + 43 % pour les premiers cités et + 73 % pour les légumes.

Afin d’arrêter l’hémorragie, l’association appelle décideurs et législateurs à passer à l’action.

Elle demande un effort conséquent sur la régulation des marges avec, dans le même temps, l’instauration d’une allocation alimentaire spécifique d’un montant de 65 €, et attribuée aux familles vivant sous le seuil de pauvreté.