Spécial tomates-concombres • Prince de Bretagne lance une nouvelle gamme de tomates cerises

Les tomates cerises ont le vent en poupe. Avec un marché en forte croissance, les maraîchers Prince de Bretagne proposent un nouveau mélange de tomates cerises aux formes, couleurs et goûts différents.

Prince de Bretagne lance une barquette cerises d'antan de 250 grammes flowpackées sous film hydrate de cellulose.

Crédit photo Prince de Bretagne

Après le développement d'une fililère myrtille et frambroises, Prince de Bretagne consolide sa filière tomate avec une nouvelle gamme de tomates cerises. Celles-ci sont le segment numéro 1 en matière de croissance du marché tomate français en volume, avec + 12 %1.

Ainsi, en complément de son offre historique de tomates cerises allongées rouges, de mélange de tomates cerises de couleur et du duo de cerises allongées jaunes et rouges, Prince de Bretagne lance une barquette cerises d'antan de 250 grammes flowpackées sous film hydrate de cellulose2.

Des variétés originales

Ce mélange de tomates cerises premium est composé de tomates cerises noires, jaune, cœur pourpre, allongée rouge et poire orange. Les variétés poire orange et cœur pourpre sont les  plus originales et rupturistes sur le marché des tomates cerises à ce jour.

Les cerises d'antan Prince de Bretagne
Les variétés poire orange et cœur pourpre sont les plus originales et rupturistes sur le marché des tomates cerises à ce jour.
Crédit photo : Prince de Bretagne

Le nom « cerises d'antan » s'inspire de la référence phare des maraîchers Prince de Bretagne : Les saveurs d'Antan, pionner sur les tomates anciennes depuis 2010. 

(1) Source : données Kantar - chiffres à CAM P13 2023- Total marché tomate - tout circuits confondus.
(2) Matière issue de la pulpe de bois et sans plastique.

>>> Retrouvez tous les articles de la semaine spéciale tomates-concombres du 22 au 26 avril sur Médiafel !

Kultive : une campagne concombre similaire à 2023

Les destinées contraires des mini-concombres

Un nouveau centre d’expérimentation Nunhems aux Pays-Bas

« Un prévisionnel stable en tomates et concombres », selon Jean-Pierre La Noë

Énergie fatale : des tomates bien au chaud