Un nouveau robot viticole polyvalent casse les prix

L’entreprise slovène PeK Automotive a développé l’Agilehelper, un robot viticole capable à la fois de travailler le sol, d’écimer et de broyer. Il présente également l’avantage d’être nettement moins cher que d’autres modèles déjà présents sur le marché. 

Agilehelper, robot viticole de la société Pek Automotive

Conçu par la société slovène Pek Automotive, l'Agilhelper commence à être commercialisé en France.  

© Fanny Laison

Après Vitibot, Naïo, Yanmar, Exxact Robotics, Sitia ou encore Trektor, voici un nouveau venu parmi les concepteurs de robots viticoles présents en France. Originaire de Slovénie, l’entreprise PeK Automotive vient de lancer la commercialisation de son robot viticole Agilehelper.

« On est sur du 100 % électrique avec une autonomie de huit à dix heures, une charge rapide de quatre heures et une charge normale de huit heures, présente Andy Hunt-Vodopivec, responsable commercial de la société pour la France et le Royaume-Uni. Le guidage fonctionne grâce à un système radar que nous avons développé, ce qui le rend plus fiable qu’un système GPS/GNSS. »

Trois outils de série

La mise en route du robot nécessite de cartographier les parcelles et d’installer à chaque bout de rang des balises pour que l’Agilehelper, en les repérant, situe le début et la fin des rangs. Le viticulteur peut également définir la distance entre la machine et le pied de vigne que le robot respecte grâce à…

La suite est réservée aux abonnés

Accédez en illimité à nos contenus et à nos newsletters thématiques

S'abonner

Cet article est réservé aux abonnés