Le Gouvernement valide un protocole sanitaire pour rouvrir les marchés locaux

Le protocole sanitaire doit permettre aux préfets et aux maires d'accorder les autorisations d'ouverture des marchés alimentaires qui répondent à un besoin d'approvisionnement de la population. Photo : salita2010/Adobe stock
« Un protocole sanitaire pour rouvrir les marchés locaux est à la disposition des préfets », indiquent la FNSEA, JA, Interfel, Légumes de France, FNPF et Chambres d'agriculture France dans un communiqué commun.
Suite à la décision prise le 17 mars de fermer les marchés locaux par le Premier ministre, ces organisations ont travaillé collectivement à l'élaboration d'un protocole sanitaire avec les ministères concernés (Économie, Agriculture, Santé) pour sortir de cette impasse. L'objectif est d'apporter sur ces marchés, ouverts ou fermés, une sécurisation maximale des personnes et de lutter contre la propagation du virus Covid-19
Ce protocole vient d'être validé par le Gouvernement. « Nous nous en réjouissons vivement, indiquent les organisations. Cela montre la solidarité et la détermination des acteurs à poursuivre leurs activités dans le plein respect de la sécurité des personnes. »
 
Le protocole sanitaire doit permettre aux préfets et aux maires d'accorder les autorisations d'ouverture des marchés alimentaires qui répondent à un besoin d'approvisionnement de la population, en leur donnant la capacité de vérifier si les conditions de leur organisation sont propres à garantir la santé des personnes.
 
« Grâce à ce protocole, il est possible de concilier les deux priorités, d'une part garantir la sécurité sanitaire pour la population, y compris les professionnels et leurs salariés, et d'autre part assurer la mission d'approvisionnement de la population en produits frais. »

Consulter le document :