La pression baissière s’accentue sur les marchés agricoles européens

Pour la première séance de la semaine, la tonne de blé perdait 5,50 euros sur Euronext (échéances mars et mai 2023) et passe sous la barre des 280 euros/t. Même tendance pour le maïs et le colza. Sur la place européenne, la tonne de colza (échéance mai 2023) perdait 10,50 euros sur la journée pour s’afficher à 525,75 euros. L’échéance de la future récolte (août 2023) accusait un déficit de 11 euros pour s’afficher à 527,75 euros/t. Les marchés européens sont largement pénalisés par la fermeté de l’euro toujours soutenu par les perspectives de resserrement de la politique monétaire de la zone euro. Cette forte baisse des marchés agricoles pourraient cependant motiver les acheteurs.