Le Brésil devrait importer du blé russe

Pour ses besoins domestiques, le Brésil importe en général environ 6 millions de tonnes de blé en provenance de l’Argentine. Mais la baisse attendue d’environ 40% de la production argentine de blé contraint les opérateurs brésiliens a se sourcer ailleurs alors que la période des récoltes va démarrer sur le continent sud-américain. Selon l’agence MercoPress, les origines russes, américains et européennes sont envisagées mais pour l’heure c’est bel et bien le blé russe, le plus compétitif sur les machés mondiaux. Des navires seraient d’ailleurs déjà programmés dans les semaines à venir.