Comment s’expliquent les tensions sur le marché de la paille ?

Le marché de la paille est aujourd’hui chahuté : traditionnellement utilisée en élevage, la paille est désormais liée à plusieurs enjeux : décarbonation, changements climatiques, transition énergétique et maintien de la fertilité des sols. Une étude basée sur 3.300 résultats d’exploitations observées au cours des deux dernières décennies précise en quoi cette ressource est désormais convoitée.

Paysage Campagne 556

L’autonomie en paille des fermes s’est dégradée en moyenne de 5 % en 10 ans.

© Nicolas Dieppedalle/Adobe Stock

La disponibilité de la paille tend à diminuer ces dernières années. Ce coproduit issu de la production céréalière est traditionnellement utilisé pour constituer la litière des animaux d’élevage. Les équipes Inosys réseaux d’élevage ont réalisé une étude pour comprendre l’origine des tensions du marché.

Pour cela, elles se sont basées sur l’analyse rétrospective des données collectées pendant 20 ans auprès de 3.300 fermes du réseau.

« Nous avons été alertés par les conseillers d’Inosys et aussi par les centres de gestion, se souvient Olivier Dupire, coordinateur du pôle approche globale et références systèmes agricoles de chambres d'agriculture France. Aujourd’hui, nous avons acquis des références solides au niveau macro-économique. Et nous connaissons mieux la façon dont les tensions sont vécues par les éleveurs. »

Les résultats montrent que si le marché de la paille…

La suite est réservée aux abonnés

Accédez en illimité à nos contenus et à nos newsletters thématiques

S'abonner

Cet article est réservé aux abonnés